groupe

 

"Je suis PSHV, Personne à Sexualité Hautement Variable. C'est ta faute à toi si la salive te coule le long des joues."
Preparadise Sorry Now, R.W. Fassbinder

En 2008, après de longues conversations musicales en fumant des clopes sur le bord d'un trottoir parisien, Ben Corbeau et Manuella Braun créent PSHV sur un coup de tête. Il basse et elle chante. Ils aiment le plaisir et la douleur.
Leurs esprits torturés n'ont q'un désir : faire du rock bruyant, aérien, énergique et aussi lyrique.
Petit à petit, notre duo d'hermaphrodites trouve ses acolytes : Gaëlle Amour, la batteuse au toucher féminin et choriste à la voix d'ange, et Stéphane Rombi, le guitar-hero qui a délaissé la chanson française pour enfin revenir à ses premières amours, le rock qui grince et déchire les atmosphères pesantes.
Depuis, ils ont enregistré 10 titres, 2 EP entre rock et punk, PSHV1 et PSHV2, tourné dans pas mal de bars et petites salles à Paris, confectionné deux clips, et sont accompagnés par le Centre Musical FGO-Barbara.
Le style PSHV? C'est dur, fragile et mélancolique, avec un petit sentiment d'écorché. Sans doute à chercher quelque part entre Les Thugs et Joy Division, pas très loin du « do it yourself » et de tous ces gens qui font de la musique sérieuse sans se prendre au sérieux…


PSHV est sur bandcamp

Et aussi sur facebook